Pourquoi planter des arbres ?

Il y a évidemment de nombreuses opérations que nous pourrions aider en s’appuyant sur notre modèle Gagnant / Gagnant / Gagnants.

Nous avons choisi les arbres, voici quelques éléments qui vous aideront à comprendre rapidement tout l’intérêt de la plantation d’arbres.

 

NOUS AVONS BESOIN DE SUPPRIMER L’EXCÈS DE CARBONE DE NOTRE ATMOSPHÈRE

Avec l’Accord de Paris (COP21 en décembre 2015), les gouvernements du monde se sont engagés à limiter les émissions de carbone pour maintenir le réchauffement climatique «bien en deçà» d’une hausse de 2 ° C par rapport au niveau préindustriel et éventuellement inférieur à 1,5 ° C. Pour y parvenir, nous devons atteindre la neutralité carbone d’ici la seconde moitié de ce siècle.

Bien que la réduction des émissions de carbone soit essentielle, la recherche suggère que même si les émissions de dioxyde de carbone s’arrêtaient soudainement, le dioxyde de carbone déjà présent dans l’atmosphère terrestre pourrait continuer à réchauffer notre planète pendant des centaines d’années. Par conséquent, le défi consiste à réduire les futures émissions de carbone et à éliminer activement l’excès de carbone de notre atmosphère.

 

UNE SOLUTION SIMPLE EXISTE

Les arbres sont la meilleure technologie (voir une étude de l’Université d’Oxford ici) pour aspirer le dioxyde de carbone de l’atmosphère et inverser le réchauffement climatique:

Les forêts équilibrent le cycle de l’eau de la Terre, essentiel pour le refroidissement de notre climat.

En outre, les forêts jouent un autre rôle essentiel dans la stabilisation du climat en aspirant le dioxyde de carbone (CO2) hors de l’atmosphère et en le fixant dans les sols et la biomasse.

50% de la biomasse d’un arbre est du carbone qui reste stocké, agissant comme un «puits de carbone», à moins que l’arbre ne se désintègre ou ne soit brûlé.

On estime que les forêts mondiales contiennent plus de CO2 que l’atmosphère.

« Les forêts représentent l’une des solutions climatiques les plus importantes et les plus rentables disponibles aujourd’hui. » [Déclaration de New York sur les forêts, 2014]

Nous savons que nous devons arrêter la perte des forêts naturelles et accélérer la restauration des paysages forestiers.

 

QUEL EST LE NIVEAU DE BESOIN ?

Plus de 2 milliards d’hectares de terres (soit l’équivalent de 50% des forêts du monde) sont dégradés et ont été identifiés comme ayant un potentiel de restauration des forêts.

Le Défi de Bonn 2011: 
150 millions d’hectares d’ici 2020 est l’objectif fixé dans le Défi de Bonn 2011. Cela représente environ 175 milliards d’arbres ou 13 milliards d’arbres chaque année.
http://www.bonnchallenge.org/

 

La Déclaration de New York (NY) sur les forêts 2014:
La restauration de 350 millions d’hectares de sols déboisés et dégradés d’ici 2030 (l’équivalent de la surface de l’Inde), tout en réduisant de moitié les taux de déforestation, pourrait suffire à limiter le réchauffement climatique à +2 ° C. L’objectif de New York de 350 millions d’hectares intègre l’objectif de restauration du territoire défini dans le Défi de Bonn 2011 (150 millions d’ici 2020)

http://www.undp.org

Commencez à vendre en ligne tout en plantant des arbres dès maintenant !

Vous allez recevoir EN BONUS :
Un accès à l’espace de « démonstration » pour tester TickEthic.
Les 10 meilleures pratiques pour booster vos ventes en ligne.
Le guide des bons plans éthique sur le web.

Vos clients vont adorer réserver chez vous !
---

Partenaire de LemonWay

Partenaire de Lemon Way
Etablissement de paiement agréé par l’ACPR en France le 24/12/2012 sous le numéro 16568J